Rétrospective 2017 – Espace, science et Agence spatiale canadienne

Rétrospective de l'année 2017

Alors que l'année 2017 tire à sa fin, le moment est venu de revenir sur certains des faits marquants de l'année dans les domaines de l'espace et de la science ainsi que pour l'Agence spatiale canadienne. De grandes découvertes, des réalisations remarquables et d'ambitieux projets ont fait de 2017 une grande année pour l'espace!

Janvier-décembre 2017 – David Saint-Jacques se prépare pour sa mission spatiale de 2018

Tout au long de l'année, l'astronaute canadien David Saint-Jacques a poursuivi sa formation spécialisée de deux ans en vue de sa mission de six mois à bord de la Station spatiale internationale. Cette formation porte sur la Station spatiale et ses divers modules, le vaisseau Soyouz, les expériences scientifiques canadiennes et d'autres pays, et diverses tâches particulières à sa mission.

David se rendra à la Station à bord d'un vaisseau Soyouz en novembre 2018 et sera ainsi le premier Canadien à aller dans l'espace depuis Chris Hadfield, revenu sur Terre en 2013. La mission Expedition 58/59 sera la première du Dr Saint-Jacques et le 17e vol spatial par un membre du corps des astronautes canadiens.

2017-08-08 - David Saint-Jacques s'apprête à s'entraîner pour les sorties dans l'espace au Laboratoire de flottabilité nulle de la NASA à Houston, au Texas. (Source : NASA.)

Janvier-décembre 2017 – Mission de la Constellation RADARSAT du Canada : construction et essai des satellites

Le Canada construit et teste actuellement les trois satellites identiques de la mission de la Constellation RADARSAT (MCR) en vue de leur lancement prévu pour 2018. La MCR servira à l'observation de la Terre, entre autres pour suivre les changements climatiques, surveiller la circulation maritime et gérer des catastrophes. Sa configuration à trois satellites permettra des réobservations quotidiennes des vastes territoires et approches maritimes du Canada ainsi qu'un accès quotidien à 90 % de la surface du globe.

Constellation RADARSAT

2010-07-09 – Illustration des satellites de la mission de la Constellation RADARSAT (MCR). (Sources : ASC, MacDonald, Dettwiler and Associates Ltd. (MDA).)

14 janvier 2017 – Dextre réussit l'opération robotisée la plus complexe jamais réalisée à la Station spatiale internationale

Au cours des deux premières semaines de janvier, les contrôleurs au sol et les astronautes ont fait équipe avec Dextre, le robot à tout faire canadien, pour mettre à niveau le système d'alimentation de la Station. Cette mission complexe, d'une durée totale de 165 heures, a consisté à remplacer les batteries de la Station spatiale, essentielles pour stocker l'énergie électrique générée par les panneaux solaires.

Sans les capacités éprouvées des robots canadiens, les astronautes auraient dû réaliser tout le travail eux-mêmes pendant des sorties extravéhiculaires. Non seulement celles-ci sont toujours risquées, mais leur préparation prend beaucoup de temps et de ressources. Confier la majeure partie du travail à Dextre a réduit leur nombre de six à deux.

2009-08-18 - Dextre, le robot à tout faire canadien de la Station spatiale internationale. (Source : NASA.)

22 février 2017 – Découverte du plus grand groupe de planètes habitables de taille semblable à la Terre

En février, la NASA a annoncé la découverte de sept planètes de la taille de la Terre (disponible en anglais seulement) en orbite autour de TRAPPIST-1, étoile voisine de la Terre (environ 40 années-lumière de distance).

Sous les bonnes conditions atmosphériques, les sept planètes pourraient avoir de l'eau liquide, un élément clé de la vie telle que nous la connaissons! Trois d'entre elles se trouvent dans la zone habitable, c'est-à-dire la région autour d'une étoile où une planète rocheuse est le plus susceptible d'avoir de l'eau liquide. Cette découverte étonnante établit un nouveau record pour le plus grand nombre de planètes en zone habitable observées autour d'une seule étoile.

2017-02-22 – Vue d'artiste du système TRAPPIST-1 et ses sept planètes de taille similaire à la Terre. (Sources : NASAJPL-Caltech/R. Hurt, T. Pyle (IPAC).)

27 avril 2017 – Lancement de l'Initiative canadienne CubeSats pour les étudiants

L'Agence spatiale canadienne a annoncé en avril son intention d'accorder 13 subventions d'environ 200 000 dollars à des établissements d'enseignement postsecondaire dans le cadre d'un défi de conception, de construction, de lancement et d'exploitation de leurs propres satellites miniatures.

Cette initiative vise à aider de jeunes Canadiens à acquérir les compétences et l'expérience nécessaires pour les emplois d'aujourd'hui et de demain.

Les CubeSats présentés en un coup d'œil. (Source : ASC.)

1er juillet 2017 – Le Canada recrute des astronautes pour la première fois depuis 2009

Après un processus de sélection difficile d'un an, le Lcol Joshua Kutryk, pilote de l'Aviation royale canadienne, et Jenni Sidey, professeure adjointe à l'Université de Cambridge, ont été choisis parmi 3772 candidats pour représenter la nouvelle génération d'explorateurs spatiaux du Canada.

En août 2017, Joshua et Jenni ont déménagé à Houston, au Texas, pour commencer leur formation de base d'astronaute de deux ans au centre spatial Johnson de la NASA. Ils suivent notamment des cours de robotique, une formation au pilotage, une formation à la survie et des cours de sciences, tout en apprenant le russe.

2017-07-04 - De gauche à droite : L'honorable Navdeep Bains, ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, les astronautes canadiens Jenni Sidey, Joshua Kutryk et Jeremy Hansen, le président de l'Agence spatiale canadienne Sylvain Laporte. (Source : ASC.)

11 juillet 2017 – Tests cryogéniques réalisés sur le télescope le plus puissant jamais construit

De juillet à novembre, le télescope spatial James-Webb (Webb) a subi une série de tests pendant 93 jours dans un énorme caisson de vide thermique au centre spatial Johnson de la NASA. Le caisson était réglé à moins 233 degrés Celsius pour voir si le puissant télescope pouvait supporter les conditions extrêmes de l'espace.

Décrit comme le successeur du célèbre télescope spatial Hubble, Webb est une collaboration internationale entre la NASA, l'Agence spatiale européenne et l'Agence spatiale canadienne. Il fera appel à la lumière infrarouge pour reculer dans le passé et scruter chaque phase de l'histoire cosmique, des premières lueurs suivant le Big Bang à l'évolution de notre système solaire. Le lancement est prévu pour 2019.

2017-12-01 - Des ingénieurs prennent la pose devant le télescope spatial James-Webb de la NASA peu après sa sortie de la chambre A du centre spatial Johnson, à Houston. (Source : NASA/Chris Gunn.)

13 juillet 2017 – Julie Payette nommée gouverneure générale du Canada

En juillet 2017, il a été officiellement annoncé que l'ancienne astronaute canadienne Julie Payette deviendrait la 29e gouverneure générale du Canada. Son installation a eu lieu le 2 octobre 2017.

En juin 1992, Julie a été choisie pour faire partie du corps des astronautes canadiens et est devenue la deuxième femme astronaute canadienne de l'histoire. Au cours de sa brillante carrière d'astronaute, elle a passé plus de 611 heures dans l'espace dans le cadre de deux missions spatiales, elle a été la première Canadienne à monter à bord de la Station spatiale internationale et elle a occupé le poste d'astronaute en chef de l'Agence spatiale canadienne de 2000 à 2007.

2009-07-29 - L'astronaute de l'Agence spatiale canadienne Julie Payette près des commandes et des hublots du poste de pilotage de la navette spatiale Endeavour. (Source : NASA.)

21 août 2017 – Éclipse solaire totale

Le 21 août, une éclipse solaire totale a traversé l'ensemble des États-Unis d'ouest en est. La population de quatorze États a eu la chance d'en être témoin, alors que dans les autres États et au Canada, on a eu droit à une éclipse partielle.

Il sera possible de voir la prochaine éclipse solaire totale au Canada le 8 avril 2024. Sa trajectoire passera du Mexique aux États-Unis jusqu'à l'est de notre pays.

2017-08-21 – La Lune et la Station spatiale internationale passent devant le Soleil durant l'éclipse solaire de 2017. (Source : NASA.)

15 septembre 2017 – Fin de la mission de la sonde spatiale Cassini

Le 15 septembre, le voyage de 20 ans de la mission Cassini de la NASA dans le système de Saturne (disponible en anglais seulement) a pris fin avec le plongeon du vaisseau spatial dans l'atmosphère de la géante gazeuse. Mais cette mission extraordinaire se poursuit tout de même, si l'on peut dire, puisque des scientifiques continueront pendant un bon moment d'analyser les données recueillies sur Saturne et ses lunes.

Cette vue captivante des couleurs réelles de Saturne a été créée à partir d'images recueillies peu de temps après que Cassini eut commencé sa mission prolongée Equinox en juillet 2008. (Source : NASA.)

22 septembre 2017 – La sonde spatiale OSIRIS-REx fait appel avec succès à l'assistance gravitationnelle de la Terre

Un an après son lancement, la sonde spatiale OSIRIS-REx a réussi à profiter de l'assistance gravitationnelle de la Terre pour changer son orbite afin d'atteindre l'astéroïde Bennu en 2018.

La mission consiste à rapporter sur Terre un échantillon de l'astéroïde Bennu et à répondre à des questions fondamentales, comme sur la formation de notre système solaire, l'origine de la vie et la façon d'éviter les impacts entre des astéroïdes et la Terre.

Tim Haltigin, scientifique de l'Agence spatiale canadienne, explique en quoi consiste l'assistance gravitationnelle et comment elle a servi à propulser la sonde spatiale OSIRIS-REx de la NASA en direction de l'astéroïde Bennu. (Source : ASC.)

26 septembre 2017 – L'Australie annonce qu'elle créera une agence spatiale nationale

Le 26 septembre, l'Australie a annoncé qu'elle avait l'intention de créer sa propre agence spatiale. Un nouvel allié se joint à la grande aventure de l'exploration spatiale!

Cette mosaïque de l'Australie est une compilation de 165 images prises par RADARSAT-1 de la mi-novembre 2000 à la mi-février 2001. (Source : ASC.)

27 septembre 2017 – La NASA et Roscosmos collaboreront pour l'avenir de l'exploration spatiale humaine

Le 27 septembre, la NASA a signé une déclaration avec Roscosmos (disponible en anglais seulement), l'agence spatiale russe, qui témoigne de leur vision commune sur l'avenir de l'exploration spatiale humaine. Le projet envisagé est une station spatiale dans l'espace lointain (disponible en anglais seulement), en orbite autour de la Lune, qui aidera l'humanité à atteindre d'autres régions de l'espace, Mars étant l'un des principaux objectifs.

Les deux agences, ainsi que d'autres partenaires de la Station spatiale internationale, considèrent cette station comme un élément stratégique du programme d'exploration spatiale habitée.

1997-03-10 - Cette image nette de Mars a été obtenue par le télescope spatial Hubble lorsque la planète rouge était à environ 100 millions de kilomètres de la Terre. (Source : NASA.)

28 septembre 2017 – Le Canada participera à l'exploration spatiale au-delà de la Station spatiale internationale

Peu après que la NASA et Roscosmos eurent fait part de leur collaboration future dans un projet de station spatiale dans l'espace lointain, l'Agence spatiale canadienne (ASC) a annoncé son intention de participer au programme international d'exploration de la Lune et de Mars. Pour l'occasion, l'ASC a demandé aux Canadiens des idées sur la façon dont le Canada pourrait contribuer à l'avenir de l'exploration spatiale.

2016-12-16 – La pleine lune vue de la Station spatiale internationale. (Source : NASA.)

5 octobre 2017 – Une nouvelle main pour le Canadarm2

Après 16 ans de travail infatigable à la Station spatiale internationale, un des effecteurs de verrouillage du Canadarm2 a été remplacé en raison de l'usure normale. L'ASC et la NASA ont décidé de lui substituer un nouvel effecteur pour qu'il soit possible de poursuivre les activités essentielles avec le bras robotisé, notamment d'entretenir la SSI et d'attraper les vaisseaux-cargos.

Le remplacement a été effectué par les astronautes de la NASA Randy Bresnik, Mark Vande Hei et Joe Acaba lors d'une série de sorties extravéhiculaires.

2015-04-26 - Gros plan du Canadarm2 après avoir largué le vaisseau-cargo Dragon dans l'espace. (Source : NASA.)

10 octobre 2017 – Peggy Whitson devient l'astronaute de la NASA avec le plus de jours cumulatifs dans l'espace

Le 10 octobre 2007, l'astronaute de la NASA Peggy Whitson est devenue la première femme à commander l'équipage de la Station spatiale internationale. Dix ans plus tard, elle est de nouveau commandante de la Station et elle a également battu le record américain pour le plus grand nombre de jours cumulatifs passés dans l'espace : 665 jours! Elle détient également le record du plus grand nombre de sorties dans l'espace par une femme.

L'astronaute de la NASA Peggy Whitson lors d'une sortie extravéhiculaire le 30 janvier 2008, dans le cadre de la mission Expedition 16. (Source : NASA.)

16 octobre 2017 – Première détection de lumière liée à une émission d'ondes gravitationnelles

Cette année, pour la toute première fois, des scientifiques ont détecté de la lumière liée à une émission d'ondes gravitationnelles! Les deux résultaient de la fusion de deux étoiles à neutrons dans la galaxie NGC 4993, située à environ 130 millions d'années-lumière de la Terre.

Cette nouvelle est d'autant plus impressionnante du fait que la première détection d'ondes gravitationnelles a été annoncée seulement l'an dernier, en février 2016.

2017-10-16 - Cette animation montre la fusion des deux étoiles à neutrons, puis l'émission d'ondes gravitationnelles et l'explosion de lumière qui ont suivi. (Source : NASA's Goddard Space Flight Center/CI Lab.)

21 novembre 2017 – Tout premier astéroïde interstellaire découvert dans notre système solaire

Pour la première fois de l'histoire, les astronomes ont découvert dans notre système solaire la présence d'un astéroïde provenant d'un autre système solaire! La forme de l'objet interstellaire appelé Oumuamua est différente de tout ce que nous ayons jamais vu et est la première preuve qu'il existe des corps célestes interstellaires. Cette découverte extraordinaire nous aidera à en savoir plus sur les origines de notre galaxie.

Vue d'artiste de l'astéroïde interstellaire Oumuamua. (Source : ESO/M. Kornmesser.)

29 novembre 2017 – Nouvelles expériences scientifiques canadiennes à bord de la Station spatiale internationale

Le Canada a annoncé cette année de nouvelles expériences scientifiques dans le domaine de la santé et de nouveaux dispositifs biotechnologiques pour mieux comprendre les risques liés aux vols spatiaux habités et aider ainsi à trouver des mesures de prévention et des traitements. Ces découvertes seront cruciales pour rendre les voyages spatiaux plus sûrs, alors que les agences spatiales du monde entier envisagent d'explorer des destinations de plus en plus éloignées.

Elles seront également bénéfiques pour la vie sur Terre, car certains des problèmes de santé associés aux vols spatiaux ressemblent à ceux causés par le vieillissement, la sédentarité et la vie dans un environnement isolé.

Pourquoi faisons-nous des expériences scientifiques dans l'espace ? (Source : ASC.)

14 décembre 2017 – 10e anniversaire de RADARSAT-2

Lancé en décembre 2007, le satellite canadien d'observation de la Terre RADARSAT-2 est en service depuis 10 ans! Au cours de cette décennie, l'imagerie radar de ce satellite a été utilisée pour surveiller les impacts des changements climatiques, protéger notre environnement, gérer les ressources et appuyer les secours en cas de catastrophe.

La mission de la Constellation RADARSAT, dont le lancement est prévu pour 2018, est la suite du programme RADARSAT.

RADARSAT-2 : Garder un œil sur la Terre. (Source : ASC.)

Poursuivez l'exploration

Date de modification :